20 août 2006

Rue de la vieille prison

Rue de la vieille prison, Châteauroux

Voici ce qu'indique le site internet de la ville de Châteauroux au sujet de la rue qui vous fait face : Rue à forte pente. Sa tour du XVème (Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques), utilisée dans les années 1750 comme prison, avait un rôle stratégique : elle permettait de contrôler l’arrivée en chicane au château d’autant qu’elle est dotée d’une chambre de tir voûtée en coupole avec meurtrières. Cette rue vit passer Charles IV le Bel en 1324 ; Ambroise Paré en 1540 ; Louis XIII en 1632 ; la Duchesse de Longueville, âme de la Fronde, en 1651 ...

L’Imprimerie Badel, implantée dans la rue dès 1793, resta en activité au n°6 jusqu’en 1973, date de son transfert en zone industrielle. La maison recèle une série d’espaces superposés faisant corps avec les anciens remparts et descendant jusqu’à la fontaine situé rue du Château Raoul : c’est là qu’Isidore Meyer grava les planches des « Esquisses pittoresques de l’Indre ».

The street of the former prison

The opposite street is called the former jail street. The tower, which dates from the 15th century, is listed in the Historical Monuments additional directory. It used to house a jail in 1750. The tower also played a strategic role, as it was used to control the commodity flows bound for the castle. The tower is equipped with a vaulted shooting room with murder holes. Charles IV Le Bel (in 1324), Ambroise Paré (in 1540); Louis XIII (in 1632) ; la Duchesse de Longueville (in 1651) stopped there.

2 commentaires:

anne a dit…

Murder holes? Sound scary! I wonder why it's called that way?

Matthieu a dit…

The French word for "murder hole" is "meutrière". It is generally a hole in the wall of a castle (in the enceinte) where archors used to shoot arrows and shafts to fight against an ennemy, during the medieval period.